Les femmes bientôt autorisées dans les sous-marins de l'armée

Les femmes bientôt autorisées dans les sous-marins de l'armée
Si peu de métiers restent inaccessibles aux femmes de nos jours, la Marine nationale ne faisant pas partie des bons élèves de l'égalité homme-femme. Ces dernières ne pourront accéder aux postes dans des sous-marins, qu'en 2017.

Si les femmes sont admises dans les trois corps de l'armée française, depuis 1992, le poste d'officier dans un équipage de sous-marin leur restait interdit jusqu'à cette année. En avril dernier, le ministre de la Défense Jean-Yves le Drian a annoncé l'intégration de trois femmes au sein de l'équipage de l'un des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE), dès 2017. De ce fait, aucun métier n'est désormais inaccessible aux femmes. Le ministre a avancé plusieurs raisons pour lesquelles celles-ci n'étaient, jusqu'alors, pas admises sur ce type de poste notamment le fait « que la sécurité et la santé des femmes militaires doivent être garanties dans toutes circonstances ». D'autre part, les engins n'ont pas été conçus pour aménager des dortoirs séparés, ce qui changera avec les nouveaux SNLE livrés en 2018.

Ainsi, les trois nouvelles recrues de la Marine nationale commenceront leur formation dès l'année prochaine, pendant que leurs homonymes américaines sont présentes dans les sous-marins de la Navy depuis 2010. Il est à noter que la formation d'officier marinier s'étale sur 18 semaines, auxquelles s'ajoute ensuite une formation de spécialisation.

L'armée de terre accessible aux femmes depuis 1940

La Résistance lors de la Seconde Guerre mondiale a été la première ouverture de l'armée française envers les femmes. Le général De Gaulle les a incluses dans les Forces Françaises Libres (FFL) dès 1940, bien que le grade de sous-officier ne leur ait été accessible qu'en 1976, tout comme pour l'armée de l'air. La Marine nationale a été plus tardive, ne proposant les formations de l'Ecole navale aux femmes qu'à partir de 1992.

Depuis, elles sont au nombre de 11 600 dans l'armée de terre et représentent 22% des effectifs de l'armée de l'air, ainsi que 14% de la Marine nationale. Le ministre a d'ailleurs profité de l'annonce du plan de lutte contre le harcèlement dans les armées pour souligner qu'en « moins de vingt ans, l'armée française est ainsi devenue l'une des plus féminisées au monde ».

Des lois contre le harcèlement sexuel plus strictes

Si l'armée se féminise, elle présente aussi des lacunes du point de vue du respect des lois contre le harcèlement sexuel, comme l'a démontré un rapport rendu au ministre de la Défense en avril dernier. Le gouvernement souhaitant instaurer une réelle parité dans ces institutions restées majoritairement masculines pendant des siècles, des mesures supplémentaires ont été prises pour accompagner, prévenir et sanctionner les cas de violences et de harcèlement dans les armées via, en partie, la cellule spécialisée Themis.

Article rédigé le 17/10/2014 par Nawal Lyamini Le monde du travail, Etudes & Formations, Working Girl, Home 0 1123

Partagez cet article

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.
Prev
Next