Circadia : le soutien-gorge pour détecter le cancer du sein

Circadia : le soutien-gorge pour détecter le cancer du sein
Travaillant sur un système de détection du cancer du sein, la société Circadia Health a annoncé la prochaine commercialisation du Circadia. Mesurant les variations de température du corps, ce soutien-gorge détecte l’évolution des cellules cancéreuses.

Primordial, le dépistage du cancer du sein n’en est pas moins douloureux pour les femmes passant par l’étape mammographie. Si les alternatives sont peu nombreuses, les nouvelles technologies connectées pourraient se positionner comme une solution indolore. En effet, la société Circadia Health travaille depuis plusieurs années sur l’évolution des cellules cancéreuses et les diverses manières de les détecter, aux prémices de leur développement.

Précédemment nommée First Warning Systems, la firme a développé un capteur capable de mesurer les évolutions de température, à travers les tissus mammaires. Comme la vidéo l’explique plus en détail, le développement des cellules cancéreuses entraîne des variations de température, permettant de détecter les tumeurs avant même qu'elles ne puissent être diagnostiquées. Intégré à une brassière de sport, le capteur collecte les informations et les renvoie à une base de données. Si cette dernière a déjà reçu bon nombre de connaissances, afin d’analyser les résultats reçus, les algorithmes «peuvent apprendre de chaque nouveau dossier et de ce fait affiner leurs résultats».

Selon les propos du fabricant, Circadia devrait être commercialisé courant 2015, au travers de diverses gammes de produits.

« 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein »

Afin de sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein, l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! organise la campagne Octobre rose, depuis 21 ans. Le but de cette initiative est de communiquer, durant tout un mois, sur cette maladie et les manières de prévenir son développement. Si les risques sont plus élevés à partir de 50 ans, ils n’en sont pas moins présents avant cet âge. Les campagnes de dépistage sont donc cruciales, un cancer ayant été détecté à un stade précoce «peut être guéri dans 9 cas sur 10 », selon l’Institut national du cancer.

* Photo extraite de la vidéo de First Warning Systems

Article rédigé le 29/10/2014 par Nawal Lyamini Bien dans mes baskets, La Femme Connectée, Home 0 965

Partagez cet article

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.
Prev
Next