Le télétravail ou comment transformer sa maison en bureau

Le télétravail ou comment transformer sa maison en bureau
Pas de déplacement, avoir son cocon personnel comme bureau ou aller au travail en chaussons. Ces arguments pourraient faire pencher la balance vers le télétravail. Mais si l'offre est alléchante, elle n'est pas adaptée à tout le monde.

Avant de sauter à pieds joints dans le télétravail, mieux vaut peser le pour et le contre, afin de savoir si ce type d'organisation est fait pour vous. Car si ses avantages nous sautent aux yeux, les inconvénients ont une période d'incubation plus ou moins longues. En effet, ce n'est généralement qu'au bout de quelques mois que les bons côtés arrêtent d'occulter les petits désagréments.

Toutefois, il est à noter que cet article se concentre uniquement sur le télétravail, au sein d'une entreprise privée dans laquelle vous êtes employé. Il existe bien d'autres profils de télétravailleurs, comme les cadres ou les commerciaux en déplacements continuant de communiquer avec leur entreprise, les employés en télécentre, en co-working ou les personnes en freelance.

Au chaud dans son habitat naturel

L'argument de choc lorsque l'on aborde le sujet du télétravail reste le fait de travailler de chez soi. Dans la majorité des cas, cette organisation vient en réponse à des trajets importants entre le bureau et son domicile. Dans ce cas, cette proposition arrive comme une bonne nouvelle qui se transforme en heures de sommeil supplémentaires ou en activités repoussées faute de temps. Toutefois, le gain de temps peut également vite se perdre. Au bureau, la pause reste un moment privilégié et de détente. Chez soi, il est fréquent qu'elle serve à lancer une machine, laver la vaisselle ou aller chercher son courrier.

D'un autre côté, le télétravail offre également la possibilité de reprendre un rythme qui nous est propre. Dans certains cas, les horaires restent les mêmes que ceux du bureau mais beaucoup d'entreprises appliquent une certaine souplesse. Commencer sa journée avant de prendre sa douche ou déjeuner à l'heure de son choix ne sont plus inconcevables, si cela ne va pas à l'encontre de ses engagements professionnels. Impossible donc de travailler en pyjama lorsque l'on risque d'avoir des réunions vidéo, dans la journée. Toutefois, certains vêtements, tels que les chaussons, ne se verront jamais à l'écran.

Éviter les activités parasites

Que ce soit au bureau ou à son domicile, tout le monde a des moments pendant lesquels l'esprit est parasité par autre chose que le travail. Si cette facilité à se laisser distraire est plus ou moins forte selon les personnes, elle risque de s'intensifier en étant chez soi. La barrière entre vie personnelle et professionnelle est mince. Rien ne vous empêche donc de répondre au texto que vous venez de recevoir ou d'ouvrir au facteur. Rien, à part sa propre conscience, ce qui mène au deuxième inconvénient majeur du télétravail : des journées plus longues.

Le fait de ne pas être surveillé par son patron est un bien-être indéniable, entraînant une relation de confiance nécessaire entre employé et employeur. En réponse à ce gain de confiance, il n'est pas rare que l'on travaille plus en rattrapant les minutes d'inattention que l'on a pu avoir dans la journée, ce que l'on n'aurait pas fait en étant au bureau. En étant invisible physiquement dans l'entreprise, il est d'autant plus nécessaire de prouver que le travail est fait. Paradoxalement, ce système peut donc être à la fois plus productif pour l'entreprise et contre-productif pour l'employé. L'organisation et la rigueur doivent alors être de la partie.

S'organiser et s'aménager un espace de travail

Dans la mesure du possible, il est préférable de se créer un coin dédié pour travailler. Si le canapé est tentant, ce n'est pas la meilleure solution pour être assis confortablement, en évitant les maux de dos. Mieux vaut aussi prévoir une source de lumière suffisante pour ne pas fatiguer ses yeux. Si des rendez-vous vidéo sont possibles, son espace doit être soigné. Pas question de laisser de la vaisselle, du linge ou le panier de son chien dans le champ de sa webcam.

Côté organisation, il est préférable d'avoir un plan B en cas de coupure de connexion internet ou autre imprévus nuisant au bon déroulement de sa journée. Cela peut être une bibliothèque, un café ou un ami chez qui sonner. De même, le télétravail est souvent partiel divisant les jours de la semaine entre présence au bureau et travail chez soi. Aussi, il est également possible de faire un retour imprévu au bureau.

Présence à mi-temps dans l'équipe

Être éloigné de son équipe peut être à la fois un avantage et un inconvénient. D'une part, les relations humaines ne sont pas toujours simples et certains préféreront nettement jouer les loups solitaires. Mais le travail d'équipe est souvent un moteur motivant, d'autant plus lorsqu'il existe une réelle cohésion d'équipe. Toutefois, le télétravail ne supprime pas les joies du travail d'équipe, d'autant plus quand il est partiel. Cependant, cet aspect n'est pas à laisser de côté, cela pouvant représenter un frein chez certaines personnes pour le bon déroulement d'un projet.

Aussi, il est important de continuer à communiquer avec les membres de son équipe, que ce soit par mail, par téléphone ou par webcam.

Article rédigé le 04/11/2014 par Nawal Lyamini Le monde du travail, Working Girl, Home 0 1016

Partagez cet article

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.
Prev
Next